Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
Yannick ROUX
1 juin 2022
ENTRETIEN exclusif.  "Sachez, si vous ne m'aimez pas..."

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

ENTRETIEN exclusif.  "Sachez, si vous ne m'aimez pas..."

La rédaction : -Merci de bien vouloir accorder cet entretien à destination du public, des adhérents et des amis de Cabaret-Vert Yannick Roux.

Yannick Roux : -Sachez pour commencer qu’elles sont louables et bonnes, mes intentions. Il est légitime de se demander pourquoi il me vient l’idée saugrenue de prendre la parole de cette manière, par des réponses écrites, mais vous connaissez l’adage : les paroles s’envolent et les écrits restent, car j’ai bien conscience que vous ne connaissez pas tout à fait la situation dans laquelle se trouve notre association. Tout d’abord je voudrais dire que je suis vraiment reconnaissant aux adhérents et aux donateurs qui nous ont accordés leur confiance cette année encore. Mais le petit nombre de cotisants (c’est-à-dire à jour du paiement de leur participation) et le faible montant des dons ne sont pas à la hauteur de nos prévisions budgétaires… Tant s’en faut, même la subvention attendue du Conseil Départemental du Val de Marne ne nous a finalement pas été accordée au motif que cela ne fait pas partie des priorités !... Que pèse l’associatif culturel dans cette tourmente ? Il n’a jamais été aussi urgent et essentiel d’être tous ensemble pour affirmer l’importance de la liberté d’expression, l’importance du lien social qu’apportent le spectacle vivant, l’animation, la création en général. Cabaret-Vert Yannick Roux ne doit pas être un simple strapontin dans l’action politique associative locale et départementale.

Ma prise de parole, c’est précisément pour porter la voix des amis de Cabaret-Vert qui souhaitent le meilleur à leur association. Je propose donc, loin de toute revendication particulière ou opposition malvenue, de vous répondre ici sur un rapport moral quant au fonctionnement de cette association sans but lucratif. Je pense ne pas être trop mauvais dans ce rôle : c’est une grande partie de ma vie !

storage?id=2402354&type=picture&secret=XdyOKUuspitqmsI265Yqm63o4fi3gffaZSixKdGr&timestamp=1654108271

La rédaction : -Qu’est-ce qui vous motive encore depuis plus de vingt ans ?

Yannick Roux : -Les valeurs de solidarités sur la base du rassemblement et les missions de Cabaret-Vert dans la défense de la liberté d’expression artistique et des droits d’accès à la fête. J’aime particulièrement m’impliquer dans l’accompagnement artistique et le suivi des artistes amateurs. Amateurs, à mon sens, désigne les artistes en devenir et au désir sincère et motivé. Je porte aussi un intérêt particulier pour la diversité. Mon implication est entière et respectueuse des intérêts de notre association. Ma personnalité, comme celle de tous nos administrateurs, et mes coups de gueule en tant que responsable de la gestion des finances et des activités, n’en déplaise à certains, doivent être perçus comme une valeur d’ajustement. L’association est créatrice de valeurs. Nous sommes le Cabaret-Vert et nos particularismes, tous différents et égaux, sont bien la signature de marque ! Le faire-savoir, c’est ne jamais l’oublier. Le faire-valoir, c’est ce qui m’anime aujourd’hui. Or, le constat est accablant : combien sont encore celles et ceux dont le but n’est pas motivé par le partage mais seulement se faire valoir en s’attribuant des qualités qu’elles et ils n’ont pas, ce qui finit par les ridiculiser tellement l’orgueil et l’individualisme prend le dessus dans leur démarche ! Alors elles et ils resteront des faire-valoir, finalement des personnages secondaires, des piètres talents… Au Cabaret-Vert Yannick Roux, bien au contraire, la réussite se gagne dans la démarche sincère du partage des talents. Ainsi notre philosophie associative depuis plus de 20 ans : « Talent tu es, talent tu as, talentueux tu es, talents avec talent tu mêleras ». Je veux dire ici aux vaniteuses et aux hypocrites, aux faux frères comme aux faux-culs qu’ils cessent de gaspiller leur vie à cracher dans la soupe ! Oui, j’ai encore du courant et si je n’aime pas l’eau à tous les étages, je peux admettre qu’il existe de « pieux mensonges », et que « toute vérité n’est pas bonne à dire », mais qui d’autre que moi connais mieux tous mes travers, mes excès de boisson, ma vie d’artiste raté à la recherche de mon théâtre permanent ! Rappelez-vous Maurice Pialat, recevant la palme d’or à Cannes en 1987 :« Si vous ne m'aimez pas, je peux vous dire que je ne vous aime pas non plus ». Fermez le ban !

La rédaction : -N’y allez-vous pas un peu fort ; votre appréciation semble très négative et sévère à l’endroit de certaines et certains de vos intervenants !

Yannick Roux : -Je reconnais que mon jugement n’est pas sympathique et qu’il peut créer des polémiques, mais cet avis est sincère, indispensable et surtout responsable ! En ce qui me concerne, je n’ai pas la prétention de devenir footballer ou boulanger ; car ce n’est pas en mangeant un sandwich devant un match à la télé que je trouverai les moyens, la méthode et la pratique ! L’art et la fête devrait permettre tous les compagnonnages ! Actuellement, dans cette association, c’est trop souvent l’inverse : adversité, jalousie, hypocrisie… « L’artiste a le pouvoir de réveiller la force d’agir qui sommeille dans d’autres âmes. » écrivait Nietzsche ! Ces dernières années j’ai pu mesurer jusqu’à quel point combien de prétendantes et prétendants ont la vanité et la jalouse médiocrité intérieure qui finit par les rendre méga narcissique voire même vulgaire… La vulgarité ne se trouve pas toujours où l’on croit la reconnaître, elle est aussi un dommage collatéral de l’orgueil et des préjugés.

La rédaction : -C’est pourtant un jugement que vous portez ?

Yannick Roux : -Que celles et ceux qui n’ont pas daigné une seule fois cette année accorder quelques minutes pour partager une vidéo ou apprécier le moindre de nos post internet, qui n’ont rien apprécié dans notre association, qui ont souhaité assister à nos soirées évènementielles sans devoir régler la moindre minime participation (les tarifs étaient bien en dessous de tous les tarifs qu’ils ont accepté de payer partout ailleurs) et qui n’ont eu cesse de déblatérer sur notre dos, ne viennent pas à présent se poser en victimes offensées et me faire ce genre de remarques démesurées et misérables !

storage?id=2402355&type=picture&secret=RRhHBZHnsI0YZYyBZmheLylksQl6GD6GD6246Nqb&timestamp=1654108316

La rédaction : -Que proposez-vous alors ?

Yannick Roux : -Je l’ai déjà maintes fois évoqué, relisez nos statuts, l’engagement pour le droit à la fête et aux arts. Et surtout la force de proposition d’actions en faveur de la création artistique et festive à travers les nombreux dispositifs en présentiel et aussi via le web, les podcasts et bientôt le métavers ! Très régulièrement Cabaret-Vert organise des rencontres dans une grande diversité et tente de proposer des collaborations, des participations à des créateurs afin qu’elles et qu’ils partagent avec d’autres. Aujourd’hui, après deux années extrêmement troublées pour le monde entier mais particulièrement impactées pour le monde associatif, je veux, un peu comme un nouveau départ, retrouver ce grand cercle d’amis et d’amateurs qui entrecroisent leurs talents… Nous entrons dans une ère nouvelle ! Avec le web nos actions se sont étendues et nos initiatives rencontrent un public de plus en plus large… La tâche est loin d’être achevée. Mais, pour mener à bien ces projets avec un plus grand nombre de partenaires, il faudrait parfois combler d’abord leur méconnaissance, énorme et peut-être volontaire ou involontaire (comme un acte manqué) de leurs devoirs et du rôle de l’association à leurs côtés… Mais, si ma prétention est immense, la nécessité de se faire entendre l’est encore plus… La nécessité de « compter » dans un milieu associatif où les chiffres précèdent les mots.

storage?id=2402357&type=picture&secret=mWkcauugTsQ1Im5BgrcwjWpiS95Gq7vtoibbySX4&timestamp=1654108363

La rédaction : -Le temps passe vite et la saison 2022 de Cabaret-Vert Yannick Roux est déjà presque terminée. Quel est l’agenda de Cabaret-Vert ?

Yannick Roux : -Le 18 juin prochain, à l'occasion de la soirée des associations, sur l’initiative de la municipalité et l’invitation de Monsieur Matthias Fondeneige, élu à la vie associative et éducation à l'environnement, je veux ici encore le remercier, Cabaret-Vert participera à ce moment artistique au sein du Théâtre de Choisy le Roi. Sylvio Setjee saura nous ravir d’une prestation artistique à la hauteur de cet évènement et un clip vidéo sera réalisé afin d’en faire profiter le plus grand nombre.

Le 21 juin Cabaret-Vert Yannick Roux proposera « Le petit Concert » spécial « operetta », évènementiel vidéo estival, depuis les fenêtres ouvertes du siège social, qui sera diffusé sur notre chaîne vidéo YouTube l’après-midi de la Fête de la musique.

Le 25 juin, à l’occasion de la marche parisienne des fiertés LGBT, c’est une vidéo inédite qui sera proposée par Cabaret-Vert Yannick Roux dans le cadre de nos luttes contre les discriminations : en exclusivité, Sylvio Setjee, artiste phare de notre cabaret, lors d’un showcase d’exception dont la captation en 2018, encore jamais diffusée, a eu lieu à Paris au club mythique Le Tango…

Voilà, viendra peut-être ensuite le gala de fin d’année, si toutefois l’intérêt du public mais surtout la possibilité budgétaire.

La rédaction : -Merci à vous Yannick Roux pour cet entretien.

Yannick Roux : - En plus de la pandémie, nous sommes aujourd’hui confrontés à la guerre. Il faut retrouver d’urgence le temps de la tranquillité. Profiter des artistes et du spectacle vivant réconforte les âmes. Très bel été à vous.

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
ENTRETIEN exclusif.  "Sachez, si vous ne m'aimez pas..."

ENTRETIEN exclusif.  "Sachez, si vous ne m'aimez pas..."

La rédaction : -Merci de bien vouloir accorder cet entretien à destination du public, des...

Yannick ROUX
1 juin 2022
PARTENARIAT ASSOCIATIF

PARTENARIAT ASSOCIATIF

Le juste retour de franchise et de clarté dans des rapports humainsLe partenariat actif de...

Yannick ROUX
29 avril 2022
MISS FORSYTHIA PRINTEMPS 2022    L'élégance c'est une attitude...

MISS FORSYTHIA PRINTEMPS 2022    L'élégance c'est une attitude...

Lumineux, le forsythia annonce l’arrivée du printemps, on l’appelle aussi « mimosa de Paris »...

Yannick ROUX
15 mars 2022
Attentif à l'avis des abonnés internautes

Attentif à l'avis des abonnés internautes

Soucieux de leurs avis de ses adhérents, les administrateurs Cabaret-Vert Yannick Roux ont...

Yannick ROUX
28 janvier 2022
L’utopie réaliste malrausienne...

L’utopie réaliste malrausienne...

« En 2000, Cabaret-Vert Yannick Roux s’est installé à Choisy-le-Roi dans le Val-deMarne. Nous...

Yannick ROUX
27 janvier 2022
MERYJEANNE

MERYJEANNE

Danseuse Libanaise « Le cœur c’est dans le ventre ! Alors ma danse vient du cœur ! »Il y a des...

Yannick ROUX
8 décembre 2021